Assemblée plénière de printemps de la Conférence des Évêques de France
j-aide-mon-eglise annuaire-diocese

Assemblée plénière de printemps de la Conférence des Évêques de France

Ce vendredi 31 mars se sont achevés les travaux de l’Assemblée plénière de la Conférence des évêques de France (CEF) réunie depuis le mardi 28 mars à Lourdes. Cette assemblée, tenue à huis clos a permis aux évêques d’approfondir ensemble des sujets marquants pour l’Église en France.

 

Au cours de cette assemblée, les évêques ont consacré une journée – le jeudi 30- au thème de l’unité de l’Église et la diversité des catholiques. Parmi les autres dossiers à l’ordre du jour, une séquence fut dédiée à l’actualité de la Mission de France (mardi 28) suivie d’une réflexion sur le volontariat à l’occasion des 50 ans de la Délégation catholique pour la coopération. Le mercredi 29, un temps de travail a été dévolu aux évêques émérites puis suivi par une séquence sur le Denier de l’Église. Les évêques se sont ensuite penchés sur la question de la réforme des structures de la CEF (forums le mercredi puis plénière le vendredi). Le Comité Études et Projets a fait un état des lieux de l’avancée des travaux des groupes de travail (« unité du presbyterium » et « ritualités civiles »).

Au nom des évêques de France, Mgr Georges PONTIER, Président de la Conférence des évêques de France a adressé une lettre à Mgr Emmanuel LAFONT, évêque de Cayenne pour lui exprimer son soutien dans l’actuel contexte troublé de la Guyane (lettre en téléchargement).

Cette assemblée fut l’occasion d’élections, différents mandats, dont ceux de 11 présidents de Conseils ou Commissions venant à leur terme :

Président de la Commission épiscopale pour la liturgie et la pastorale sacramentelle : Mgr Guy DE KERIMEL, évêque de Grenoble-Vienne,
Président de la Commission épiscopale pour la catéchèse et le catéchuménat, Mgr Olivier LEBORGNE, évêque d’Amiens,
Président de la Commission épiscopale pour les ministres ordonnés et les laïcs en mission ecclésiale : Mgr Jérôme BEAU, évêque auxiliaire de Paris,
Président pour la Commission épiscopale pour la vie consacrée : Mgr Pascal Roland, évêque de Belley-Ars,
Président pour la Commission épiscopale pour la mission universelle de l’Église, Mgr Laurent DOGNIN, évêque de Quimper et Léon
Président du Conseil pour les questions canoniques, Mgr Joseph de METZ-NOBLAT, évêque de Langres,
Président du Conseil famille et société, Mgr Michel AUPETIT, évêque de Nanterre
Président du Conseil pour les mouvements et associations de fidèles, Mgr Dominique BLANCHET, évêque de Belfort-Montbéliard,
Président du Conseil pour la pastorale des enfants et des jeunes : Mgr Laurent PERCEROU, évêque de Moulins,
Président du Conseil pour l’unité des chrétiens et les relations avec le judaïsme, Mgr Didier BERTHET, évêque de Saint-Dié,
Président du Conseil pour les relations interreligieuses et les nouveaux courants religieux, Mgr Jean-Marc AVELINE, évêque auxiliaire de Marseille.

Ont été élus membres du Comité études et projets présidé par Mgr Laurent Ulrich :
Mgr Emmanuel GOBILLARD, évêque auxiliaire de Lyon

Mgr Jean-Luc BRUNIN, évêque du Havre, Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes, Mgr Jean-Philippe NAULT, évêque de Digne,

Ont été élus membres de la Commission doctrinale présidé par Mgr Eric de Moulins-Beaufort, évêque auxiliaire de Paris : Mgr Jean-Luc BOUILLERET, archevêque de Besançon et Mgr Vincent JORDY, évêque de Saint-Claude.

Par ailleurs, les évêques ont pris par vote les décisions suivantes :
L’entrée en vigueur de la nouvelle traduction du Notre Père dans toute forme de liturgie publique le premier dimanche de l’Avent 2017 (soit le 3 décembre 2017) ;
Adoption de la charte pour l’accueil des prêtres Fidei Donum dans les diocèses français ;
Adoption d’un nouveau dispositif triennal relatif au Denier de l’Église (action de communication nationale et mesures de soutien aux diocèses) ;
Ouverture de la cause, en vue d’une éventuelle béatification, de Marie-Mélanie ROUGET (en poésie Marie-Noël) ;
Ouverture de la cause, en vue d’une éventuelle béatification et de l’éventuelle reconnaissance du martyre de François MOURIER et de ses compagnons mis à morts au Puy-en-Velay pendant le « Grande Terreur » ;
Accord pour que la Basilique Sainte Marie-Madeleine de Saint-Maximin la Sainte-Baume reçoive le titre de Basilique mineure.

Enfin, le Conseil permanent a nommé comme secrétaire général adjoint de la Conférence des évêques de France, à partir du 1er septembre, le Père Antoine de Romanet, prêtre du diocèse de paris, curé de la paroisse Notre-Dame d’Auteuil et co-directeur du département « Politique et religion » du pôle de recherche du collège des bernardins.

Source: Conférence des Évêques de France

 

Menu