Homélie donnée par Mgr Colomb le 14 mai 2017 en l’église de Pont l’abbé d’Arnoult. Célébration du sacrement de la confirmation.
j-aide-mon-eglise annuaire-diocese

Homélie donnée par Mgr Colomb le 14 mai 2017 en l’église de Pont l’abbé d’Arnoult. Célébration du sacrement de la confirmation.

Chers Frères et sœurs, les lectures de ce jour nous invitent à la recherche de l’unité dans la fidélité à l’évangile. Elles nous rappellent que l’Eglise est fondée sur le Christ et que nous sommes, nous aussi, des pierres de fondation et que nous sommes tous solidaires en Jésus-Christ qui nous conduit vers le Père.

 Unité et Fidélité

L'Eglise grandissait, le nombre des disciples augmentait grâce au succès de la nouvelle communauté chrétienne qui comprenait des disciples de langue grecque et de langue hébraïque. Les difficultés apparaissent avec l'arrivée des Juifs de la diaspora qui s'exprimaient en grec. La jeune communauté va être affrontée au défi des langues, c'est-à-dire des cultures, des coutumes différentes. Il y a un problème de cohabitation entre frères de langue grecque et frères de langue hébraïque, problème de différence de traitement dans le service des veuves. Comment les apôtres réagissent-ils ?

Ils convoquent l'assemblée des disciples, ils rappellent l'objectif de la communauté (prière, service de la parole, service des frères). Ils proposent une organisation nouvelle en choisissant sept frères pour assurer le service des tables.

L'objectif premier, c'est l'unité de la communauté dans sa diversité. Dans notre Eglise, hier comme aujourd'hui, l'esprit suscite des institutions nouvelles, des intuitions, des missions nouvelles pour assurer l'annonce de l'évangile. C’est ainsi que dans notre diocèse….  J’étais la semaine dernière à Tunis, une petite Eglise avec des frères venant d’Afrique subsaharienne en majorité, des Européens, quelques convertis Tunisiens ….

Cette unité de l’Eglise locale, de l’Eglise universelle est possible si votre vie personnelle est unifiée, si vos paroles sont en harmonie avec vos actes, si votre vie est en harmonie avec la foi que vous allez proclamer dans quelques instants.

Et vous, chers amis, qui allez être confirmés, le Seigneur compte sur vous, l'esprit que vous allez recevoir, c'est un esprit pour la mission, afin de porter l'espérance et l'amour au monde, pour faire connaître le Christ, annoncer l'évangile à ceux qui ne le connaissent pas.

L’unité dans la fidélité assure la fondation de l’Eglise

Jésus est la pierre d'angle, nous-mêmes, nous sommes des pierres, des éléments porteurs. Notre baptême lorsque nous sommes des adultes, notre confirmation, ce sont des choix délibérés, une décision prise en toute liberté. D'ailleurs Pierre distingue ceux qui donnent leur foi au Christ et les autres. Nous chrétiens, sommes intégrés à la construction du temple spirituel, bien plus beau que le temple de pierre qui est à Jérusalem. Les prophètes et Jésus nous enseignent que le vrai temple de Dieu c'est l'humanité. Le seul culte digne de Dieu, c'est l'amour et le service des frères et non des sacrifices d'animaux. Pensons à Mère Térésa, à sa première maison ouverte à Calcutta dans le quartier de Kaligat, son mouroir dans lequel elle accueillait tous les pauvres de la  ville pour qu'ils finissent leur jour dans un lit, dignement. A côté de cette maison se trouvait un temple hindou, lieu des sacrifices d'animaux. D'un côté le temple de l'amour et de l'autre celui des sacrifices d'animaux pour plaire aux dieux du Panthéon hindou. N’oubliez pas, chers amis, que le temple de notre Dieu, père, fils et esprit, c’est l’humanité.

Alors que cet esprit reçu aujourd’hui par le sacrement de la confirmation soit à l’œuvre dans ce monde, auprès de vos frères. Redoublez d’imagination, d’idées, de projets pour témoigner de l’évangile autour de vous. Soyez bien incarnés, soyez bien inculturés dans le monde, soyez de votre pays et aussi de votre temps. Sachez relever les défis d’aujourd’hui, sachez lire les misères de vos voisins et apportez leur la consolation et l’espérance que seul le Christ peut durablement donner !

Comme le temple de Jérusalem était signe visible de la présence de Dieu aux yeux du monde, l'Eglise du Christ est le signe de la présence de Dieu dans notre société. Saint-Pierre nous écrit "Vous aussi, soyez les pierres vivantes qui servent à construire le temple spirituel". Au jour de votre baptême, aujourd'hui, chers amis, jour de votre confirmation, vous êtes greffés sur le Christ, vous recevez l'esprit saint, esprit de force, esprit d'amour et, comme Saint-Pierre vous y invite, vous êtes chargés d'annoncer les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. Vous êtes ensemble, en Eglise, les signes visibles du vrai temple de Dieu.

Nous sommes des signes parce que nous sommes tous solidaires en Jésus-Christ.

Jésus dit à ses disciples "Ne soyez pas bouleversés". Les disciples sont bouleversés, angoissés. Ils attendaient la libération d'Israël, mais lui leur apporte une libération d'une autre nature. Il déplace leur espérance. Il fait appel à leur foi : "Ne soyez pas bouleversés parce que vous croyez en Dieu".

Jésus leur fait comprendre l'unité profonde entre le Père et lui : "Je suis dans le Père et le Père est en moi. Celui qui m'a vu a vu le Père". Croire en Dieu, mais aussi croire en Jésus, comprendre que la révélation de Dieu, son amour culmine sur la croix ! Et dans le même temps, Jésus est le chemin, la vérité, la vie. Personne ne va vers le Père sans passer par lui. Jésus nous montre que nous sommes solidaires avec lui. Il va vers le Père et nous y allons avec lui. Il nous le dit d'ailleurs dans l'évangile : "là où je suis, vous y serez aussi".

Et Jésus nous associe aussi à sa mission. Il nous dit en effet : "Celui qui croit en moi accomplira les mêmes oeuvres que moi. Il en accomplira même de plus grandes, puisque je pars vers le Père". Comme tout disciple de Jésus, nous sommes appelés à accomplir la belle oeuvre de Dieu qui consiste à libérer son peuple, libérer l'humanité de tout esclavage quel qu'il soit !

Voyez comme votre vie de baptisé-confirmé est belle, votre vie de chrétien, vous n’êtes pas des spectateurs passifs dans ce monde qui passe et reproduit sans cesse et sans complexe les mêmes erreurs, les mêmes conflits, les mêmes guerres, la même violence.  Vous êtes des acteurs dans la vie de ce monde. Votre œuvre à vous, chers amis, dans ce monde de violents, c’est d’apporter la paix, l’amour, l’espérance. Vous le pouvez parce que vous avez la foi, c’est-à-dire que vous n’êtes pas des individus isolés, perdus dans une foule immense, vous êtes des personnes en communion avec le Seigneur. Cette grâce de communion, source de force, de paix et d’espérance, vous l’avez pour toujours. Rendez grâce à Dieu et partagez cette grâce qu’il vous fait !

+ Georges Colomb

Menu