JMJ : les dernières infos pratiques
j-aide-mon-eglise annuaire-diocese

JMJ : les dernières infos pratiques

Encore 4 places à réserver. Une rencontre à ne pas manquer le 18 juillet à Saintes. Et un « kit de survie » à télécharger. Le point sur les informations à connaitre à près d'un mois des Journées mondiales de la jeunesse de Cracovie.

Les 31e Journées mondiales de la jeunesse 2016 auront lieu du 26 au 31 juillet à Cracovie, en Pologne. Si plus de 80 jeunes de Charente-Maritime sont déjà inscrits, « il reste encore 4 places à réserver », prévient Constantin Lebreton, responsable communication de l’événement pour la Charente-Maritime.

Deux formules

Deux formules sont proposées. Un séjour long du 18 juillet au 2 août, comprenant une semaine à Skierniewice et une semaine à Cracovie pour 650 €. Et un séjour court du 24 juillet au 2 août, comprenant uniquement la semaine des JMJ à Cracovie pour 350 €. Les inscriptions se font sur le site https://jmj2016-chm.venio.fr/ ou en contactant l’équipe diocésaine à l'adresse suivante : contact.jmj17@gmail.com

Les jeunes seront bien accompagnés. Leur évêque Mgr Georges Colomb sera à leurs côtés. De même que cinq prêtres du diocèse et deux religieuses. A savoir les pères Bertrand Monnard, coordinateur des JMJ et du réseau 18-30 ans dans le diocèse ; Mickaël Le Nezet, curé de Surgères et responsable des vocations dans le diocèse ; Evens Joseph, vicaire à Saint-Jean d’Angély ; Christian-Pierre Ndione, curé de la paroisse Saint-Hilaire de Villefranche-Brizambourg ; Sermonfils Auguste, curé du Secteur pastoral de Tonnay-Charente-Lussant. Les religieuses sont les sœurs Bénédicte Buchot, responsable diocésaine de l’aumônerie de l’enseignement public ; et sœur Aline Pafadnam.

Deux semaines

Les Jmjistes séjourneront d’abord à Skierniewice, une ville située au sud-ouest de Varsovie jumelée avec Châtelaillon-Plage. Ils sont accueillis par des familles chrétiennes et vivront avec elles les « Journées en diocèse » consacrées à la solidarité entre les peuples. Ils auront la possibilité de visiter le sanctuaire de Niepokalanow (lieu où a vécu saint Maximilien Kolbe), et de découvrir la ville de Lowicz.

Après ces cinq jours passés dans les familles, ils convergeront vers la capitale de Pologne afin de retrouver les 2 millions de jeunes attendus et prendre part avec eux à une semaine d’événements culturels et spirituels sous le signe de la miséricorde. Cette semaine s'achèvera par une veillée de prière et une nuit de fête. Une messe de clôture sera le point culminant des JMJ. Selon les estimations des organisateurs, 60 000 Français devraient être présents, tous habillés en marinière afin de représenter la France.

Une rencontre à Saintes le 18 juillet

Dans le diocèse, le départ pour la Pologne sera lancé lundi 18 juillet à Saintes. Les jeunes partiront en bus en fin de soirée. A cette occasion, des animations surprises sont prévues dans le parc de la Maison diocésaine de Saintes (80 cours Genet) à partir de 18 heures. Une messe ouverte à tous aura lieu à 19 heures en plein air. Présidée par Mgr Georges Colomb et animée par le groupe Naypp, elle sera suivie d’un verre de l’amitié et d’un repas partagé.

Un kit de survie à télécharger

La langue polonaise et ses nombreuses consonnes ne doit pas être un obstacle au départ. Danuta Mermoud l’a bien compris. Membre de l’association socioculturelle saintaise Witaj, qui promeut la Pologne et favorise les échanges avec le pays, elle a participé avec Nicolas Boisselier à la rédaction d’’un « kit de survie » à l’attention des francophones. Un outil permettant de « ne pas se noyer et bien vivre son séjour en Pologne. » Elle invite les jeunes à le télécharger gratuitement (en cliquant sur ce lien) et à l’avoir sous la main durant leur séjour polonais.

« Ce « kit de survie linguistique» n’est ni une méthode de langue, ni un guide de conversation et encore moins un dictionnaire. Nous l’avons conçu comme une « aide de poche » dont l’objectif est de permettre à son lecteur de s’orienter et de partager avec le plus grand nombre afin de découvrir la richesse de la culture polonaise et de son peuple. Le choix du vocabulaire présent ainsi que les transcriptions de la prononciation (en rose) ont fait l’objet d’un choix subjectif de notre part pour faciliter la lecture », expliquent les auteurs en introduction du document.

A propos du kit de survie sur RCF :

Photo : l'équipe des organisateurs en Charente-Maritime, autour du père Monnard. En pull marinière pour représenter la France.

 

Plus d’infos…

Notre rubrique JMJ 2016

Les chroniques JMJ 17 sur RCF

La page Facebook des Jeunes Cathos de Charente-Maritime

Pour toute demande : contact.jmj17@gmail.com

Menu