La communion | Diocese La Rochelle
don-80 annuaire80 presse-80 newsletter-80

La communion

communion

Image : DR.

Le dimanche, les catholiques se retrouvent pour célébrer la messe (d’un mot latin signifiant "envoyer"), appelée aussi eucharistie (d’un mot grec signifiant "action de grâce"). Nous nous retrouvons pour faire mémoire de la mort et de la résurrection de Jésus et pour remercier Dieu de la Vie qu’Il donne.

Nous croyons, parce que Jésus-Christ lui-même l’a dit, que lors de ce rassemblement il est présent au milieu de nous, par sa Parole (lue dans la Bible) et par le pain et le vin qui, consacrés par le prêtre, deviennent son Corps et son Sang offerts aux hommes.

Dans la communion, lorsque nous mangeons l’hostie/corps du Christ ressuscité, nous accueillons Jésus qui vient vivre en nous une communion d’amour. Par la communion, Dieu nous engage à être les témoins de son amour, et vivre la fraternité dans tous les domaines de la vie personnelle, économique, sociale...

La participation à la messe et à la communion au Corps du Christ demande un temps d’initiation qui passe inévitablement par l’expérience vécue de la messe. Une démarche de préparation à la première communion peut être proposée après un temps de catéchèse (2 ans en général pour les enfants - 1 an pour les adultes). Elle se fait en lien avec une communauté : paroisse, école, aumônerie...

A tout âge on peut s’y préparer. Il n’y a pas que des premières communions d’enfants ! Prêtres, diacres, catéchistes, animateurs d’aumônerie, de préparation au mariage ou au baptême, aumônier d’hôpital, accompagnateurs de familles en deuil, accueillants des secrétariats paroissiaux... tous peuvent vous renseigner et vous mettre en relation avec les personnes responsables de la préparation. La communion (et pas seulement la première...) est un sacrement indispensable à la croissance de la vie chrétienne.

Pour en savoir plus, cliquez ici


Mois de juin, période des premières communions

A lire le témoignage des personnes sur l’itinéraire de leur vie spirituelle, la première communion solennelle, qu’on appelle maintenant profession de Foi, ont été des moments forts d’expérience spirituelle et restent des souvenirs inoubliables de ce qui a été vécu.

Communier, c’est reconnaître que Jésus est présent au milieu de nous par la messe ; qu’il se donne à nous en nourriture pour que nous vivions de sa vie." Entre nos mains, tu es le pain, entre nos mains, tu es la vie", chantons-nous à la communion. En recevant l’hostie dans notre main, nous savons et nous croyons que c’est Jésus qui se donne à nous pour nous faire grande dans son amour. C’est le pain de la route. Lorsque le prêtre présente l’hostie, on répond : "Amen", un mot hébreu qui veut dire : "Je crois", je crois que Jésus est présent et qu’il m’appelle à le suivre ; je veux et je m’engage à être son ami et à écouter ses commandements.

Ce geste n’est pas un geste banal. On le fait avec respect, en laissant toute la place dans notre coeur pour Jésus. Saint Cyrille de Jérusalem au IVe Siècle a une formule pour expliquer le geste de la communion : "Lorsque tu t’avances, ne t’approche pas les mains grandes ouvertes, ni les doigts écartés, mais avec la main gauche, fait un trône pour la droite qui va recevoir le Roi. Reçois le Corps du Christ dans le creux de ta main et réponds : Amen." Le chants des enfants peut alimenter notre prière : " Viens dans mon coeur Seigneur pour apprendre à aimer. Viens dans mon coeur Seigneur, je voudrais tant te ressembler."

Pierre Bigot, curé

Pour en savoir plus, cliquez ici

Menu