Sur les chemins de Saint-Jacques | Diocese La Rochelle
don-80 annuaire80 presse-80 newsletter-80

Sur les chemins de Saint-Jacques

De La Villedieu au nord à Petit-Niort au sud du département, un des chemins de St-Jacques traverse la Charente Maritime. Sur cette route, quatre monuments charentais ont été classés au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO : l’église de Saint Pierre d’Aulnay, l’abbatiale de St Jean d’Angély, l’église Saint Eutrope à Saintes et l’Hôpital Neuf de Pons.

Saint Jacques le Majeur, fils de pêcheurs de Galilée fut l’un des douze apôtres du Christ. Il évangélisa la judée, la Samarie et la Galice (nord de l’Espagne). De retour à Jérusalem, il fut martyrisé et décapité sur l’ordre d’Hérode Agrippa en 44 de notre ère. Ses restes, découverts miraculeusement au IXe siècle par un ermite, furent transférés par l’évêque Théodomir à Compostelle.

 .

Le pèlerinage

 Les chemins de St Jacques de Compostelle dans le département de la Charente-Maritime.

À partir de l’époque médiévale, le tombeau de Saint Jacques le Majeur attire en Espagne une foule considérable de pèlerins. Depuis le premier pèlerin non espagnol, l’évêque du Puy en Velay, venu en 950 prier auprès des reliques de l’apôtre, des millions de chrétiens se sont mis en chemin vers Compostelle.

 .

.

L’église Saint Pierre d’Aulnay

Photo : Aulnay de Saintonge l’église St-Pierre 

Chef œuvre de l’art roman entourée de son cimetière, un des plus beaux spécimens de l’architecture saintongeaise, l’église d’Aulnay est particulièrement remarquable par la qualité de ses sculptures.

.

.

.

L’Abbatiale de Saint-Jean-d’Angély

Photo : l’Abbatiale de Saint-Jean-d’Angély 

Construite au IXe siècle par Pépin, duc d’Aquitaine, pour y recevoir la tête de St-Jean Baptiste rapportée d’Orient, l’abbaye fut une des plus importantes de l’ouest au XIIe siècle. Elle fut ravagée plusieurs fois et presque entièrement détruite au XVIe siècle par les Protestants. Aujourd’hui dans les bâtiments reconstruits s’est installé le Centre de Culture Européenne "Saint-Jacques de Compostelle" ouvert à tous les jeunes européens.

.

L’église Saint Eutrope de Saintes

Monumentale église romane de pèlerinage édifiée au XIe siècle ont seul le chœur aux magnifiques chapiteaux subsiste encore et a servi de modèles à de nombreuses églises de la région. Elle possède une crypte qui abrite le tombeau de St-Eutrope, apôtre des Santons et patron du diocèse.

.

L’Hôpital Neuf de Pons

Photo : l’Hôpital Neuf de Pons 

Sur le chemin de St-Jacques, hospices, hôpitaux et maisons-Dieu avaient pour mission d’accueillir les pèlerins et de leur prêter aide et assistance. L’Hôpital Neuf est un des rares monuments de ce type existant encore en France. Bâti de part et d’autre d’un passage voûté, il comprenait un hospice actuellement en cours de réhabilitation et une église aujourd’hui en ruine.

.

Un chemin balisé

 De nos jours certaines sections du chemin de St-Jacques sont devenues des routes importantes ou ont disparues. C’est pourquoi ce chemin vient d’être retracé par le Conseil Général et entièrement balisé avec des bornes en pierre de taille ornées d’une coquille. La pastorale du tourisme a mis en place des accueils chrétiens tout le long du chemin.

Menu