Des lycéennes découvrent la vie religieuse à Maumont

Publié le 26 août 2016

Cet été, France, Ombeline et Isaure ont passé quatre jours à l’abbaye de Maumont en Charente. Lycéennes à Saujon, elles ont partagé le quotidien de 55 religieuses qui vivent selon la règle de saint Benoit.

France, Ombeline et Isaure sont lycéennes et membres de l’aumônerie de Saujon. Cet été, leur souhait de « se ressourcer » spirituellement les a conduit à l’abbaye de Maumont. Durant 4 jours, elles ont échangé avec les sœurs le matin au verger lors de la cueillette des fruits, du désherbage ou de l’arrosage. Isaure a apprécié de pouvoir croiser la plupart des sœurs mobilisées pour le nettoyage de la nouvelle hôtellerie où « les hôtes sont reçus comme le Christ en personne ».

Elles ont participé aux six temps de prière de la journée y compris celui de 5h30, et été associées à la préparation de la messe. Ombeline a joué du violon. Les sœurs lui ont exprimé leur gratitude par leur sourire.

Venir dans ce lieu interpelle. Plusieurs jeunes se préparent à entrer définitivement dans la communauté. « Pourquoi être sœur ? Pourquoi changer de prénom ? Avez-vous des doutes ? » : autant de questions et bien d’autres que France, Isaure et Ombeline ont pu poser.

« Jésus a donné sa vie pour nous ». Cette phrase semée dans le cœur a fait son chemin chez l’une d’elle qui peut continuer à l’approfondir dans ce lieu à travers la Bible et la lecture de la Parole de Dieu qui travaille en même temps le cœur.

Faire vivre 55 femmes ensemble reste un défi. Le temps du pardon chaque soir toutes ensemble, est pour elles nécessaire afin qu’elles repartent apaisées et qu’elles puissent continuer à travailler ensemble.

Ces trois jeunes de l’aumônerie de Saujon, avec Jean-Baptiste leur accompagnateur, sont reparties très heureuses, preuve qu’il est possible de vivre ensemble dans le respect et la tolérance, témoins à travers elles d’un Dieu plein de tendresse.

Jean-Baptiste Hayreaud

Photo : Jean-Baptiste, soeur Ghislaine, France, Ombeline et Isaure.