JOC : la lutte jusque sur la plage

Publié le 7 septembre 2016

Cet été, des membres de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) ont tenu une permanence sur l’île de Ré pour informer les jeunes saisonniers de leurs droits. C’est le principe de la Perm’Saison d’été.

Cela fait 10 ans que la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) tient une permanence sur l’île de Ré en été. L’objectif ? Rencontrer et conseiller les jeunes saisonniers, nombreux à travailler dans la restauration ou les campings de l’île très touristique, mais souvent peu au fait de leurs droits.

Du 30 juillet au 14 août, l’association de jeunes chrétiens du monde ouvrier « qui œuvre à l’insertion des jeunes dans la société et dans la vie », a tenu sa « Perm’Saison » dans un local paroissial à Saint-Martin-de-Ré.

Des jeunes bénévoles venus des fédérations JOC de Limoges, des Deux-Sèvres, de Charente-Maritime et même Val-de-Marne se sont succédé pour accueillir, écouter, rencontrer et partager avec les jeunes saisonniers venus travailler sur la quatrième plus grande île de France métropolitaine.

Les Jocistes avaient pour mission de leur présenter leurs droits en tant que travailleurs saisonniers, de leur faire remplir une enquête sur le logement, d’organiser et animer des soirées crêpes et des temps spirituels.

« Ça nous a apporté une grande expérience d’ « aller-vers » : d’aller dans les restos, les campings, de parler avec les responsables des campings, les patrons. Ils étaient étonnés de notre démarche », rapporte un jeune de la Perm’Saison.

Une démarche d’action militante enracinée dans la foi. Tous les matins, les Jocistes ont pris un temps pour échanger sur un passage de la Bible, un témoignage, un article de journal… Les samedis matins, avant la célébration de l’eucharistie, ils ont relu leur semaine à la lumière de l’Evangile.

La JOC s’adresse aux jeunes de 13 à 30 ans issus du milieu ouvrier (mais d’autres jeunes issus de divers milieux qui se retrouvent dans son projet peuvent aussi la rejoindre). Jeunes travailleurs, en situation précaire ou non, tous sont en recherche de croyances et veulent se retrouver avec d’autres jeunes pour réfléchir, partager et agir.
.

Pour en savoir plus…

La JOC dans le diocèse

Le site internet de la JOC en France

Photos : DR.