La fraternité au cœur du carême avec le CCFD – Terre solidaire

Publié le 8 février 2016

La campagne annuelle du CCFD – Terre solidaire se tient du mercredi 10 février au mardi 22 mars. Les bénévoles de multiplieront les animations dans le diocèse. Objectif : sensibiliser à la solidarité internationale, au développement et à la fraternité. Les explications de Jean-Joël Gaurier, chargé de communication de l’association en Charente-Maritime.

« Il y a encore des détails à régler », reconnait sans mal Jean-Joël Gaurier, en tapotant sur le clavier de son ordinateur pour apporter des précisions à un tableau. Entre les coups de téléphone et les tâches de secrétariat, le chargé de communication du CCFD – Terre solidaire en Charente-Maritime s’active dans son bureau à Rochefort. Il faut faire vite : la campagne annuelle de l’association commence très bientôt.

Du mercredi 10 février au mardi 22 mars des dizaines de bénévoles de la première ONG française de développement assureront des animations dans de nombreux secteurs de la Charente-Maritime (voir le tableau au bas de l’article).

Fraternité, migrations, accueil de l’autre…

Entre temps de partage, interventions, conférences, soirées de convivialité et de réflexion, le programme promet d’être copieux en cette période de carême. Les thèmes de prédilection du CCFD – Terre solidaire seront à l’honneur durant six semaines : lutte contre la faim dans le monde, souveraineté alimentaire, responsabilité sociale des entreprises (RSE), citoyenneté, fraternité.

Une campagne 2016 comme les autres ? Pas forcément… « Cette année, nous allons mettre l’accent sur l’accueil de l’étranger car nous estimons que cela est nécessaire », précise le communicant bénévole. L’arrivée massive de migrants liée aux conflits au Proche-Orient suscite bien des crispations. Mais aussi des élans de solidarité que le CCFD encourage.

« Il n’est jamais facile de parler de migrants et de réfugiés, reconnait Jean-Joël Gaurier. Mais nous pensons que c’est notre rôle de combattre les idées reçues sur ces sujets. Notre préoccupation, c’est de savoir comment mieux accepter l’autre pour vivre mieux ensemble. »

Convaincus que c’est en misant sur l’information, la sensibilisation, et la pédagogie que l’on favorise la tolérance et la fraternité, les bénévoles du CCFD – Terre solidaire se tiennent prêts à écumer les locaux paroissiaux ou communaux pour informer, échanger et débattre.

Projets de développement

L’association missionnée par l’Épiscopat français soutient de nombreux projets et associations dans des pays en développement. La campagne de carême est l’occasion pour ses bénévoles d’en présenter quelques-uns.

Sylvie Chaillaud et Annick Bonneau ont participé à un « voyage d’immersion » au Sénégal. Elles se tiennent prêtes à témoigner. « Elles diront comment des migrants refoulés d’Europe revenus dans leur pays ont fondé une association de pêche qui participe avec succès au commerce local », indique Jean-Joël Gaurier.

Une invitée de Mauritanie

Membre de l’association Mauritanie 2000, une ONG de développement active depuis plus de 20 ans dans ce pays désertique du nord-ouest de l’Afrique, Farida Habib sera l’invitée du CCFD de Charente-Maritime.

« Elle nous expliquera comment un groupe de femmes combat la faim et la misère dans son pays en transformant des produits de la pêche. » Elle interviendra à La Rochelle, l’île d’Oléron, Rochefort, et Saint Sauveur d’Aunis, auprès de jeunes du lycée de la mer de La Rochelle, des professionnels de la pêche, et du grand public.

Quant à Jean-Joël Gaurier, il traitera des enjeux liés à l’encyclique « Laudato si » consacrée à sur l’écologie humaine. « Je suis heureux que le Pape François porte la parole et les actes que nous nous efforçons de soutenir. Ça nous donne la pêche. »

O.S.

.

Plus d’infos…

Tableau des événements du CCFD – Terre solidaire en Charente-Maritime durant le Carême 2016

Vivre le carême avec le CCFD (site national)

Photo : Jean-Joël Gaurier dans son bureau à Rochefort. @ : Service communication, diocèse 17