Les jeunes de l’aumônerie de Saujon à Taizé

Publié le 29 avril 2016

Dix jeunes de l’aumônerie de Saujon se sont retrouvés du 10 au 17 avril à Taizé en Bourgogne avec 20 autres de Charente-Maritime et près de 1000 venus principalement de France, de Suisse et d’Allemagne.

Ces jeunes ont fait le choix de consacrer une semaine de leurs vacances avec cette communauté de 100 frères catholiques, protestants et orthodoxes issus de 30 nationalités.

Alice était inquiète à l’idée de partir dans ce lieu inconnu : « Je me suis vite fait de supers amies qui m’ont permis d’être moi-même, de rire, de vivre dans la joie. Taizé est une aventure unique et surtout humaine. » Elle a pu consolider sa foi, chercher des réponses à ses interrogations. « Les chants sont beaux et apaisants, ils nous font accéder à la prière.» 

Sur place, la vie quotidienne fut rythmée par trois temps de prière avec les frères, des échanges sur le thème de la miséricorde et de services comme le nettoyage des sanitaires, la cuisine ou la distribution des repas.

Pour Alexis , « Taizé reste un endroit où tout est simple. » Tous comme Marine sont unanimes pour dire qu’ils ont fait de belles rencontres. Mathieu par exmple : « J’ai retrouvé la foi en Dieu, l’envie de prier. » Et Antoine : « Mon premier Taizé fut merveilleux et m’a permis de faire un point sur ma vie. »

« On rencontre tellement autrui, Dieu en nous-même un peu plus chaque jour, a témoigné Céline. On trouve du soutien, de la joie et beaucoup d’amour. J’espère que cela nous permettra de continuer à rayonner de cette grâce en étant les témoins d’une Eglise profondément vivante. »

Alice en ressort grandie, changée. Antoine repart nostalgique mais « la tête pleine de souvenirs » d’un lieu signe de tolérance dans notre monde aujourd’hui. Quant à Marine, comme d’autres, elle espère « refaire ce voyage dès que possible ».

Enseignement biblique avec le frère et le traducteur suisse