Mgr Hervé Gosselin nommé évêque d’Angoulême

Publié le 10 novembre 2015

Le Pape François ayant accepté la démission de Mgr Claude Dagens pour raison d’âge, a nommé lundi 9 novembre 2015, évêque d’Angoulême, Mgr Hervé Gosselin, qui était responsable du Foyer de Charité de Tressaint (diocèse de Saint-Brieuc).

Ordonné prêtre pour l’archidiocèse de Rennes en 1994 ; Mgr Gosselin a été vicaire à la paroisse de Sainte-Thérèse de Rennes entre 1996 et 1999 puis aumônier de la Maison d’arrêt de Rennes de 1997 à 2003.

Mgr Hervé Gosselin a également été professeur de théologie morale puis directeur spirituel du Séminaire de Rennes de 1999 à 2003.
Il est membre des Foyers de Charité depuis 1988 et a été membre du Conseil Central des Foyers de Charité de 2004 à 2012.

La date d’ordination épiscopale et d’installation de Mgr Gosselin sera connue ultérieurement.

Mgr Hervé Gosselin évêque nommé d’Angoulême par KTOTV :

 

Dans le journal La Croix du 9 novembre 2015

Mgr Gosselin, des Foyers de charité au diocèse d’Angoulême

Le responsable du Foyer de charité de Tressaint s’attendait à quitter les Côtes-d’Armor, puisqu’il était pressenti pour devenir l’été prochain responsable général des 78 Foyers de charité répartis dans le monde, ce qui l’aurait conduit à prendre également la responsabilité du Foyer de charité de Chateauneuf-de-Galaure, dans la Drôme. Mais le pape François en a décidé autrement : il a nommé lundi 9 novembre évêque d’Angoulême Mgr Hervé Gosselin, 59 ans, pour succéder à Mgr Claude Dagens, qui a eu 75 ans en mai et dont le pape a accepté la démission.

Le nouvel évêque prend avec le sourire ce virage dans sa mission : « Cela n’est pas ce que j’avais prévu, et j’en suis étonné, mais cette parole du P. Marie-Eugène [fondateur de l’Institut Notre-Dame de Vie] que l’on m’a opportunément mise sous les yeux me va bien : “l’Esprit Saint m’a toujours trompé, mais toujours en mieux”. »
Médecin acupuncteur avant d’entrer au séminaire

La mission du nouvel évêque prendra davantage la forme de l’itinérance, pour aller à la rencontre des 350 000 habitants de Charente, qu’à Tressaint où le Foyer accueille chaque année 3 000 adultes et 3 500 jeunes, mais il y repère des fondamentaux communs avec celle qu’il quitte, « l’évangélisation, une collaboration très étroite avec les prêtres et les laïcs, la gouvernance ».

Mgr Gosselin est un homme d’écoute, pas seulement parce qu’il a dirigé un centre spirituel. Jeune médecin formé à Nantes, sa ville d’origine, il a exercé huit ans comme généraliste en Loire-Atlantique, avant d’entrer comme membre laïc en 1988 au Foyer de charité de Tressaint. Le jeune médecin acupuncteur, éloigné de la pratique de la foi reçue dans son milieu familial en côtoyant la souffrance, fait à l’occasion d’une retraite « une rencontre personnelle avec le Seigneur ». « J’ai découvert que la santé est un domaine plus vaste que ce qu’on m’avait appris » se souvient-il, « faisant l’expérience de la miséricorde ». L’évêque saura « écouter » afin de pouvoir « poser un bon diagnostic ».

Prêtre du diocèse de Rennes depuis 1994 après des études au séminaire de Rennes et à celui des Carmes à Paris, il est licencié en théologie morale. Mgr Gosselin a eu un ministère pastoral en paroisse comme vicaire à Sainte-Thérèse de Rennes entre 1996 et 1999. Il a été pendant dix ans aumônier de la Maison d’arrêt de Rennes et également professeur de théologie morale puis directeur spirituel du séminaire de Rennes de 1999 à 2003. Attentif aux questions d’aujourd’hui, il a suivi attentivement les « débats passionnants » du synode sur la famille.

Mgr Gosselin, dont la date d’ordination n’est pas encore fixée, est le deuxième évêque français à avoir été responsable d’un Foyer de charité, après Mgr Patrick Le Gal, actuellement évêque auxiliaire de Lyon.
Christophe Chaland, La Croix


Communiqué de Monseigneur Hervé Gosselin aux chrétiens du diocèse d’Angoulême, du lundi 9 novembre 2015

Le Pape François m’appelle à succéder à Mgr Dagens : quelle surprise et quelle aventure !

J’ai visité par internet le diocèse d’Angoulême qui montre un beau dynamisme.
Tout particulièrement je rends grâce pour le ministère fécond de Monseigneur Dagens au cours de toutes ces années. Je demande au Seigneur de lui succéder avec le même enthousiasme.

Il vous faut accueillir un inconnu et je vais à la découverte d’une terre étrangère. Je dévie ma route pour venir vivre avec vous et je rends grâce à Dieu pour la paix qu’Il me donne et la joie de cette nouvelle mission. Notre sort devient lié par la grâce de Dieu et pour le temps qu’Il voudra. Puissions-nous puiser aux sources du Salut et nous laisser animer ensemble de la « Joie de l’Évangile ». Que nous continuions à construire un diocèse selon le cœur de Dieu… avec la nouveauté qui est sa signature.

Je compte sur vous pour me faire découvrir et aimer cette terre, l’Église et les hommes qui y vivent.
Je tiens à saluer très fraternellement mes frères prêtres et diacres. Ensemble nous allons collaborer. Je ne suis pas autre que vous et je vous remercie à l’avance pour votre accueil et votre indulgence à l’égard de celui qui est appelé pour être au service de votre vocation.

En cette année de la vie consacrée, je rends grâce pour tous les religieux et religieuses du diocèse qui nous donnent le signe de l’absolu de la vie chrétienne et de l’amour.

Avec vous tous, baptisés en Christ dans l’amour du Père et la communion de l’Esprit Saint, et selon les mots du Pape François en cette année de la vie consacrée, je veux regarder le passé avec reconnaissance, vivre le présent avec passion et envisager l’avenir avec espérance…

En attendant la joie de nous rencontrer, prions les uns pour les autres, avec la Vierge Marie.
Pour l’Église et le diocèse d’Angoulême, Gloire à toi Seigneur !

P. Hervé Gosselin

 


Pour en savoir plus…

Visitez le site internet du diocèse d’Angoulême