Nouvelles de Constance et Henri de Craecker, volontaires missionnaires envoyés à Saint-Pierre et Miquelon par Mgr Colomb

Publié le 5 février 2019

Voici des nouvelles de Constance et Henri de Craeker, envoyés en mission à Saint-Pierre et Miquelon par Mgr Colomb. Le froid n’aura pas eu raison de leur humour !

 

Newsletter des Craecker’s apôtres aux métropolitains  

Le 28 octobre 2018, nous avons été envoyés en mission par Monseigneur Colomb qui nous a remis notre croix de missionnaire, lors de la messe à la cathédrale de La Rochelle.

Quelle joie de pouvoir servir le Seigneur à travers son Eglise.

Nous avons été très touchés par les sourires, les petits mots et encouragements que les paroissiens nous ont dit à la fin de la messe.

Nous avons décollé de Paris le 30 octobre. Après deux avions, 3 aéroports et un hôtel (joie, avec une piscine) nous avons fini notre voyage avec Air Saint Pierre, la compagnie aérienne desservant l’archipel.

Par le hublot, nous avons pu apercevoir quelques lueurs de bateaux de pêche en mer. L’atterrissage a secoué un peu, le vent faisant tanguer l’avion.

Mais ouf, le pilote a réussi !
En arrivant dans le hall, un comité d’accueil nous attendait, composé du directeur du collège Saint Christophe, Mr Cambray, et son bras droit, Gwenola qui nous ont pris en charge.

Ils nous conduisent dans notre nouveau logement, aux petits soins (un peu de provisions et des viennoiseries pour notre petit déjeuner…). Leur accueil était vraiment chaleureux et c’était bienvenu après ce long voyage.

Le lendemain, 1er novembre, nous descendons à pied à la messe et découvrons St Pierre sous le soleil. Nous faisons la connaissance du père Bertrand Thébaut, vicaire épiscopal du territoire. Un tour de l’île l’après-midi nous permet d’être éblouis par la beauté des paysages et nous constatons qu’à Saint Pierre comme en Bretagne : la météo change rapidement. En quelques dizaines de minutes, une brume épaisse recouvre l’ile, ne nous permettant plus d’admirer la nature sauvage de l’archipel.

Les jours suivants, nous commençons à nous installer dans notre appartement (sommairement car nos malles pleines de nos affaires bretonnes ne sont arrivées que début décembre).

Arrive rapidement le temps de l’avent et de Noël. C’est une fête qui se prépare dans tous les lieux : repas de Noël entre collègues, spectacles de Noël dans les écoles, arbre de Noël, marchés de Noël, décoration de chaque maison autant à l’intérieur qu’à l’extérieur…
Bref, St Pierre s’illumine tout au long du mois de décembre !

Nous découvrons aussi avec joie la vie sous la neige ! Le paysage est magnifique ! Merci Seigneur pour la beauté de Ta Création ! 

Mais qui dit neige, dit pelletage. En effet, afin de pouvoir sortir de chez nous, il faut déblayer la neige qui s’est entassée au pied de la porte. Nous goûtons ici à un sport d’hiver dont nous n’avions vraiment pas l’habitude…

Pendant le temps de l’avent, Henri a réussi à faire passer le film « L’étoile de Noël » au cinéma de Saint Pierre. 80 personnes sont venues, et toutes sont reparties enchantées.
Une autre première : une soirée de louange pour les jeunes. Nous avons eu la joie de voir 9 jeunes. Chants gestués, témoignage, explications sur la prière… Nous avons recommencé l’expérience en Janvier. Moins de jeunes, mais toujours autant de joie.

A Noel, pour la 1ère fois a eu lieu une messe plus tôt, spécialement tournée vers les enfants et les jeunes. Henri au chant, Constance à la guitare, accompagnés d’autres musiciens (violon, flûte traversière, accordéon et djembé) ! Une belle messe festive qui a satisfait les cœurs des nombreuses personnes présentes, jeunes ou moins jeunes ! Passage des messes dans le JT

Puis, à peine 1h après cette messe, Constance a rendez-vous avec la chorale pour s’échauffer et Henri se prépare pour servir la messe. La grande messe de minuit commence, précédée d’une veillée animée par la chorale. Constance joue à l’orgue.

 

La 1ère en direct

Suivez la messe de Noël en direct de la cathédrale de Saint-Pierre.

Publiée par Saint-Pierre et Miquelon la 1ère sur Lundi 24 décembre 2018

Après cette merveilleuse fête, nous savourons un temps de vacances bien méritées. Nous avons pu découvrir les richesses de cette île : paysages, belles promenades, mais aussi les délices culinaires avec du homard ou du lapin de Miquelon, du magret fourré au foie gras (spécialité de la ferme de l’Ouest de Miquelon) …
Bref, heureusement qu’il y a la piscine pour perdre tout ça !

Voilà bientôt 3 mois que nous sommes arrivés. Nous ne pouvons que rendre grâce à Dieu pour toutes les merveilles que nous avons vu et entendu depuis notre arrivée.
Bien sûr, parfois nous peinons un peu, nous combattons contre le découragement devant l’ampleur de la mission, devant le désintérêt de beaucoup de jeunes pour la foi, pour la joie, pour l’amour vrai…mais nous essayons de vivre cette promesse qu’a écrit saint Paul dans la lettre aux Galates : « Ce n’est plus moi qui vit, c’est le Christ qui vit en moi ». Et nous essayons de la vivre car nous sentons au fond de leur cœur une soif immense d’un absolu. Souvent nous entendons le « J’ai soif » de Jésus sur la croix… Il suffit d’un tout petit oui de notre part, Jésus fait le reste.

Que la joie du Ressuscité règne à nouveau partout dans notre mère l’Eglise, afin que la tristesse et la peur s’enfuient !!! Soyons tous des missionnaires fous de la joie, la vraie qui vient de Dieu. Soyons des antennes-relais de cette joie, partout où nous sommes, afin qu’elle se répande dans les cœurs de tous.

Saint Esprit, nous avons besoin de Toi !!!

Nous vous souhaitons une Belle et Sainte année 2019 dans la Joie de Dieu !

Qu’Il vous bénisse ! Priez pour nous !

Henri et Constance de Craecker