Homélie donnée par Mgr Colomb pour le 4ème dimanche du temps pascal
j-aide-mon-eglise annuaire-diocese

Homélie donnée par Mgr Colomb pour le 4ème dimanche du temps pascal

Confirmations à Chatelaillon

Chers  amis confirmands, chers frères et sœurs,

Dans l’Evangile de ce jour, Saint Jean enseigne trois vérités sur les brebis de son troupeau:

Première vérité : qui sont les brebis de son troupeau? 

« Mes brebis entendent ma voix » ce qui définit la brebis du Seigneur, c'est sa capacité à entendre la voix du Seigneur, dans cette expérience, la brebis, c’est-à-dire le disciple que nous sommes, découvre que le Seigneur  connaît chacun , lien personnel, intime, unique et amoureux...

Deuxième vérité: que font les brebis du troupeau? « Elles me suivent » ce qui caractérise l'agir de la brebis du Seigneur, c'est sa capacité à se laisser guider par le Seigneur, dans cette expérience, elle découvre qu'Il lui donne la vie éternelle passage de la haine à l'amour, de la mort à la vie, de la rancune au pardon. C’est aussi valable pour les disciples que nous sommes.

Troisième vérité: qu'advient-il des brebis du troupeau? « Elles ne se perdront jamais ». Ce qui distingue le devenir de la brebis du Seigneur, c'est sa capacité à l'espérance, dans cette expérience, elle découvre qu'elle est dans sa main, unie à lui. Cette union est telle que rien, ni personne, pas même la mort, ne pourra défaire. Chers amis, confirmands, sachez le, vous êtes de vrais disciples, pas des demi-portions ! L’espérance est aussi pour vous. Ne soyez pas résignés, amers, critiques à l’excès. Votre chemin à la suite du Seigneur est pavé d’espérance, de foi et d’amour !

Qui êtes-vous en vérité ? Qui sommes – nous ? Correspondons-nous à ce profil du disciple esquissé dans l’évangile de ce jour ? C’est une question que nous devons nous poser si nous voulons grandir humainement et spirituellement. Les dons de l’esprit saint, dont nous avons parlé ensemble, sont – ils en vous ? Oui ! En vivez-vous ? Les mettez-vous en pratique ? Posez-vous la question et vous avancerez sur un chemin de lumière !

Mais toute la question est : comment entendre la voix du Seigneur ? Jésus dans l'Évangile ne répond jamais à cette question, Il constate :

«Les brebis le suivent parce qu'elles connaissent sa voix» (Jn 10,4) « Mes brebis entendent ma voix » (Jn 10,27), ce qui semble renvoyer toute la responsabilité du côté des brebis... C'est à dire à vous, chers amis, qui allez recevoir le sacrement de la confirmation !

Mais tout d'abord : qu'est-ce qu'entendre la voix du Seigneur ?

«C'est au grand jour que j'ai parlé au monde. J'ai toujours enseigné à la synagogue et dans le Temple là où s'assemblent les Juifs. Je n'ai rien dit en secret» (Jn 18,20).

Jésus s'est adressé à tous et à toutes ouvertement. Il a parlé au pharisien Nicodème, à la Samaritaine, aux disciples du Baptiste, au fonctionnaire royal, aux scribes, aux prêtres, comme au paralytique et à l'aveugle ! Pourtant, à chaque parole, après chaque discours, il y a ceux qui entendent sa voix, qui croient et dont la vie bascule, et il y a ceux qui n'entendent pas et s'en vont : «Après l'avoir entendu beaucoup de ses disciples dirent : elle est dure cette parole qui peut l'écouter ?  _ ... dès lors beaucoup de ses disciples se retirèrent et ils n'allaient plus avec lui» (Jn 6,60.66).

Mais qui sont ceux qui entendent et ceux qui n'entendent pas ? D’abord, il ne suffit pas d’entendre, il faut écouter ! Il faut lire l’évangile, il faut écouter le Seigneur qui nous parle lorsque nous sommes en face à face avec lui dans la prière silencieuse. Y a-t-il un critère de discernement ? Ceux qui entendent la voix du Seigneur sont des êtres en quête de quelqu'un ou de quelque chose, ils entendent et ils écoutent :

- les premiers disciples au Jourdain, Nicodème ou Thomas, sont en quête du Messie, de leur maître celui qui comblera l'attente de leur âme

- la Samaritaine, Marthe et Marie, Marie-Madeleine sont en quête d'un amour, de l’Ami, celui qui comblera le désir de leur cœur.

- le fonctionnaire royal, le paralytique et l'aveugle-né sont en quête d'un médecin miraculeux, celui qui guérira leur corps souffrant.

- Lazare obtiendra la vie...

Tous ces gens attendent, cherchent, ils ne se satisfont pas de l'instant présent, ils veulent dépasser les limites de leur vie quotidienne. Ils sont des chercheurs d'amour, de paix, d'espérance, de sens, de bonne santé ! N'est ce pas votre cas ? C'est pour cela que vous allez recevoir l'esprit saint en ce jour de votre confirmation, esprit de force, de conseil....

C'est tout simplement magnifique ! Concevoir sa vie en mouvement à la recherche de celui qui peut lui donner du sens, l'orienter. Vous avez rencontré le Christ dans l’Ecriture, la prière, en Eglise, et vous avez toute la vie pour approfondir votre connaissance avec lui. Si vous vous engagez sur ce chemin, alors vous serez les voyageurs de l'évangile, à la suite de Paul et Barnabé dont le livre des Actes nous a parlé, vous irez à la rencontre des cultures, des peuples, de ceux qui sont loin de l'Eglise pour leur annoncer l'évangile et, au soir de votre vie, vous serez dans cette foule immense, dont parle le livre de l’Apocalypse, conduite aux sources de la vie. Vous serez comblés d’une joie parfaite.

Bonne route sur les chemins de la vie avec Le Seigneur !

+ Georges Colomb

Evêque de La Rochelle et Saintes

Menu