Inauguration de la maison paroissiale à St Sauveur d’Aunis.
j-aide-mon-eglise annuaire-diocese

Inauguration de la maison paroissiale à St Sauveur d’Aunis.

Dimanche 11 février avait lieu l'inauguration de la maison paroissiale de Saint-Sauveur d'Aunis.

En hébreu c'est un seul mot (beth ou bayth) qui désigne tout à la fois la maison et la famille.

Car la maison, ce ne sont seulement des murs. C'est aussi le lieu de la transmission, de l'amour partagé, de la sécurité.  Pour que la maison soit inébranlable et à même de remplir sa mission, l'œuvre de l'homme ne suffit pas : "Si le Seigneur ne bâtit la maison, les bâtisseurs travaillent en vain" dit le psalmiste (Ps 126-127).

La maison devient ainsi un lieu béni,  le lieu de la sécurité où se retrouvent les fils et les filles entourant le père et la mère de famille. C'est aussi le lieu qui permet de recevoir l'étranger, d'accueillir les amis.

L'amour de Dieu pour l'humanité est si grand que, en dépit du péché ou peut-être même à cause de lui et pour nous en libérer, Dieu vient habiter parmi les hommes.  La maison de Dieu est ouverte à tous. Parlant de sa maison  Dieu déclare : "Je placerai dans ma maison, dans mes remparts, une stèle… Les étrangers qui se sont attachés au Seigneur pour l’honorer, pour aimer son nom, pour devenir ses serviteurs… je les comblerai de joie dans ma maison de prière… car ma maison s’appellera « Maison de prière pour tous les peuples »" (Isaïe 56, 5 et suivants).

Jésus n'aura sur cette terre d'autre maison que le Temple de Jérusalem où s'affirmera son autorité de Fils de Dieu (Marc 15, 11 et s). Il est en route vers la Maison du Père, notre but à tous. Il nous y précède "Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ; sinon, vous aurais-je dit : “Je pars vous préparer une place” ?" (Jn 14,2)

Cette demeure nous attend. Mais il faut à notre humanité des lieux pour faire halte, des murs pour protéger, des tables pour recevoir. Les pierres vivantes que sont les croyants doivent pouvoir faire halte dans des maisons de briques ou de pierre et de ciment.

La maison paroissiale est l'un de ces lieux indispensables qui s'inscrivent dans le patrimoine local, au cœur de la vie de nos villes et de nos villages.

Ici pourra se retrouver entre frères toute la famille humaine qui peuple les 16 communes de la paroisse.  Elle sera un lieu de vie ouvert, chaleureux et accueillant pour tous.

Vous qui cherchez un lieu d'écoute, d'échange, de partage…venez, cette maison est la vôtre!

Elle est le port d'attache des paroissiens, elle est au service de la vie de tous les  habitants des communes !

- La maison paroissiale, port d'attache des paroissiens

Comme le Christ et ses disciples faisaient halte dans des maisons amies pour s'y reposer et partager leur expérience pastorale avant de repartir vers de nouvelles missions, la maison paroissiale accueillera les disciples d'aujourd'hui pour des temps de travail, de réflexion, d'échanges. Prêtres, diacres, laïcs en mission, avant de s'élancer, au service de l'évangélisation, pour répondre aux appels de ce temps, trouveront dans la maison paroissiale le lieu naturel pour leurs échanges, leur vie fraternelle.

- la maison paroissiale, une maison ouverte sur la vie locale

Plus largement, la maison paroissiale a pour vocation d'être ouverte à toutes celles et tous ceux qui un jour, pour un renseignement, un conseil, une écoute, sentent le besoin de frapper à la porte de l'Eglise.  Ici toutes les questions peuvent être abordées, humaines, personnelles et familiales, sociales, associatives et citoyennes…. C'est une maison d'Eglise !

La maison paroissiale, grâce à tous ceux qui ont  œuvré à sa restauration, est désormais un lieu de vie chaleureux et accueillant. Elle est le signe d'une Eglise en "sortie". Elle veut contribuer à cette attente du pape François de créer des lieux où l'on puisse "retrouver la profondeur de la vie " (Laudato si n°113).  Elle veut contribuer à accroître "notre sens d’appartenance, notre sensation d’enracinement, notre sentiment "d'être à la maison dans la ville qui nous héberge et nous unit"  (idem n°151)

Elle aura aussi pour vocation d'aider "à la contemplation reconnaissante du monde, à la protection de la fragilité des pauvres et de l’environnement…car [les enjeux sont tels que ] nous avons aussi besoin …de nous éduquer les uns les autres (idem n°214).

Puisse cette maison être le point de départ de vos plus belles initiatives, être le point de rencontre de vos expériences et le lieu de partage de vos joies !

Crédit photos: Yann Leperff

Retrouvez l'homélie de Mgr Colomb ICI

 

 

 

 

Menu