Les questions / réponses les plus fréquentes à propos de la prière…
j-aide-mon-eglise annuaire-diocese

Les questions / réponses les plus fréquentes à propos de la prière…

Prière photo DR

Prier, c’est quoi ?

Prier, c’est prendre le temps de s’arrêter, un instant ou plus longuement, et se mettre en relation avec Dieu. C’est lui offrir tout ce qui fait notre vie : nos joies, nos peines, nos difficultés, nos échecs, nos difficultés, nos mercis, nos demandes... C’est lui demander de l’aide, lui dire merci, lui demander pardon, lui crier notre colère... et l’écouter en retour ! La prière est un dialogue, un face-à-face avec Dieu et avec nous-mêmes.

 

Prier, à quoi ça sert ?

On pourrait être tenté de répondre... à rien et que c’est une perte de temps ! La prière est une démarche totalement gratuite et c’est entre autre cela qui en fait sa valeur. Pourquoi demander davantage à la prière que ce qu’elle fait déjà, c’est-à-dire nous mettre en relation à Dieu ?

En réalité, la prière peut nous apporte beaucoup. Elle nous apporte une paix intérieure, des forces pour vivre, un réconfort. Elle nous aide à y voir plus clair en nous et à nous recentrer sur l’essentiel. C’est dans la prière que nous pouvons puiser notre espérance.

 

Comment prier ?

Avant toute chose, il faut faire le vide en soi et essayer de se mettre en présence de Dieu. Dieu est présent en chacun de nous mais si nous ne prenons pas le temps de nous arrêter, de faire silence en nous, comment pourrons-nous lui parler et l’écouter ?

La prière est un rendez-vous avec Dieu, et lorsque l’on rendez-vous avec une personne, on essaie, dans la mesure du possible, d’être disponible pour elle. Cela implique que nous fassions abstraction, quelques instants, de nos préoccupations et de ce tout ce qui nous entoure. Il y a donc des moments et des lieux plus propices que d’autres à la prière.

Cependant, beaucoup de petites choses qui font notre quotidien (une rencontre, un paysage qui nous touche, etc.) peuvent être des occasions de dire merci ou d’exprimer une demande. Ce sont autant de prières.

 

N’est-ce pas plus utile d’être au service des autres que de prier ?

L’un des commandement que nous a laissé Jésus-Christ, c’est effectivement : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ». Cet amour du prochain est donc essentiel. Mais la prière permet d’apporter une dimension supplémentaire à cette dévotion aux autres et nos actes n’en auront que plus de sens.

Par la prière, notre relation aux personnes à qui nous venons en aide sera autre. Sans doute même, la prière nous évitera-t-elle de nous croire indispensables et nous permettra-t-elle de nous poser la vraie question : pourquoi choisissons-nous de rendre service aux autres : pour eux ou pour nous-mêmes (pour nous donner bonne conscience, par exemple..) ?

 

Je n’arrive pas à prier, je ne sais pas quoi dire...

Il y a des tas de façons différentes de prier. La prière que l’on appelle « spontanée », il est vrai, en est une : cela peut être un merci pour une parole ou un regard échangés, une demande pour une personne qui nous est proche, un appel à l’aide... Mais cette prière ne vient pas forcément, c’est le cas de le dire, spontanément... Nous sommes souvent pris dans nos activités quotidiennes et préoccupés par des tas d’autres choses.

Ces « distractions » font justement partie de notre vie : pourquoi alors ne pas nous présenter devant Dieu tels que nous sommes, y compris avec nos faiblesses ? Dieu nous préfère certainement un peu « lointains » que pas là du tout... A ses yeux, toute prière a de la valeur, alors, pourquoi est-ce que nous, nous porterions un jugement négatif sur notre propre prière ? Et puis, notre silence et notre présence peuvent également être une prière.

Certains passages d’évangile ou certains textes, même profanes, qui nous touchent particulièrement peuvent nous aider à entamer ce dialogue avec Dieu qu’est la prière.

 

Je n’ai pas le temps de prier

C’est une phrase que l’on entend souvent et il faut bien reconnaître que l’on se laisse facilement entraîner dans le rythme qui fait notre quotidien. Nos journées sont bien souvent relativement chargées et il parfois difficile de rajouter à notre emploi du temps les minutes que nous pourrions consacrer à la prière.

Mais une prière n’a pas forcément besoin d’être longue : c’est la qualité qui compte, pas la quantité. Quelques instants peuvent suffire. Il semble donc que cela soit souvent une question de choix et de priorités que nous fixons.


Source : http://valence.cef.fr/

Menu