Christian Garneret est un chef de chœur passionné, qui communique son amour de la musique et ses exigences avec enthousiasme, et sait faire progresser ses choristes.

Il est missionné par Monseigneur Colomb pour mettre en place un chœur d’enfants maîtrisien sur le diocèse de La Rochelle et Saintes, en lien avec l’ensemble scolaire Fénelon Notre-Dame.

Certifié d’éducation musicale et chant choral, Christian Garneret a fait ses études musicales aux conservatoires de Dijon (guitare) et de Chalon (prix d’analyse). Il poursuit sa formation de direction de chœur avec Pierre Cao au conservatoire du Luxembourg.

A la tête de « l’Ensemble Choral Chalonnais », il dirige le grand répertoire choral: Le Stabat Mater de Dvorak, Les Vêpres pour un confesseur de Mozart, Le Requiem de Brahms, Les Noces de Stravinsky, le Requiem de Duruflé, etc…

En 2004, il crée le Chœur de Chambre Opus71, avec un petit groupe de chanteurs confirmés, qui dès la première année, chantent le Dixit Dominus de Haendel, avec grand succès. Cet ensemble lui donnera l’occasion de coopérer avec des compositeurs contemporains (ex : Alain Feron, Yvan Markovitch), des instrumentistes de talent (ex : Olivier Urbano, Marcia Hafdjimarkos, Florence Pavie), de jeunes solistes vocaux et l’Orchestre Symphonique Dijon Bourgogne.

En 2007, il fonde le chœur d’enfants de la Maîtrise de la Cathédrale de Chalon-sur-Saône qu’il dirige jusqu’en 2011. En Octobre 2013, il crée la maîtrise Notre Dame de Beaune.

Christian Garneret, chef de cœur

Contacter Christian Garneret – contact@mdsaintlouis.fr


Le chœur Opus71

Créé en 2004 par Christian Garneret, sa vocation est de promouvoir une musique de qualité dans la région, et de promouvoir le chant choral sous toutes ses formes (a cappella, avec piano, avec orchestre). Cette année, pour le Requiem de Mozart le chœur Opus 71 est composé d’une dizaine de chanteurs de bon niveau par pupitres, provenant du sud de la Bourgogne (principalement Saône-et-Loire et Beaunois). Cette formation permet donc d’aborder aussi bien le grand répertoire avec orchestre que des œuvres plus intimes et moins connues, pour chœur mixte, voix égales ou doubles chœurs. Cette année parallèlement à l’interprétation du Requiem de Mozart, le chœur inscrit à son programme la messe pour double chœur de Franck Martin, ainsi que des œuvres a cappella du compositeur norvégien Ola Gjeilo.

Dans ses 12 années d’existence, Opus71

  • a créé plusieurs œuvres de compositeurs chalonnais : Alain Feron et Ivan Markovitch.
  • a permis à de très jeunes chanteurs (ses), et à des chanteurs d’autres chœurs de partager des expériences fortes, comme la Neuvième Symphonie de Beethoven, et Un Requiem allemand de Brahms, interprétés avec l’orchestre symphonique Dijon Bourgogne.
  • s’est attaché à faire travailler des solistes et des instrumentistes locaux (Dixit Dominus de Haendel, Magnificat et cantates de Bach…)
  • a pu bénéficier en 2017 d’une formation de haut niveau avec Anne Constantin à Vézelay, organisée par Liaisons Arts Bourgogne et la Cité de la Voix.

Son interprétation du Dixit Dominus de Georg Friedrich Haendel en 2016 et celle du Magnificat de JS BACH en 2018 ont été unanimement saluées. La nouvelle dynamique du chœur de chambre suscitée par le fait d’un partenariat avec l’Orchestre Symphonique de la Communauté Urbaine Le Creusot – Montceau les Mines permettra d’aborder des œuvres majeures du répertoire