Le chapelet désigne une prière, bien connue des chrétiens d’Occident. De ses origines, le chapelet a gardé son caractère de prière vocale et répétitive, mais c’est aussi une prière méditative. À chaque dizaine est associé un « mystère », c’est à dire l’évocation d’un moment de la vie du Christ ou de la Vierge Marie.

« Le rosaire se situe dans la meilleure et dans la plus pure tradition de la contemplation chrétienne » (Saint Jean-Paul II).