L’histoire du diocèse

Le diocèse de La Rochelle et Saintes coïncide avec le département de la Charente-Maritime. Il se compose de la plus grande partie de l’ancien diocèse de Saintes et d’une partie de l’ancien diocèse de La Rochelle.
Depuis la suppression de son Vicariat apostolique le 1er mars 2018, Saint-Pierre et Miquelon est rattaché au diocèse de La Rochelle.

L’ancien diocèse de Saintes, fondé par Saint Eutrope au IVème siècle, se composait du territoire des Santons, plus tard Saintonge. Il comptait 550 paroisses, 24 archiprêtrés. Il fut supprimé à la Révolution. Son dernier évêque fut le Bienheureux Pierre-Louis de la Rochefoucault, martyrisé aux Carmes à Paris, le 2 septembre 1792, béatifié en 1926.

Le diocèse de La Rochelle fut créé par le pape Innocent X le 4 mai 1648, après le siège de la ville, sur les conseils de saint Vincent de Paul et à la demande de la Régente Anne d’Autriche, dans le but de contrecarrer l’influence protestante. Il était composé de l’ancien diocèse de Maillezais, qui comprenait l’archiprêtré d’Ardin, les doyennés de Bressuire, Fontenay, Saint Laurent sur Sèvre et Vihiers, soit 284 paroisses et 147 prieurés, auxquels on ajouta La Rochelle, l’île de Ré et l’Aunis prises sur le diocèse de Saintes, soit 96 paroisses.

Au concordat de 1801, le diocèse de La Rochelle fut composé des deux départements de la Vendée et de la Charente Inférieure. Au concordat de 1817, la Vendée fut séparée et devint le diocèse de Luçon, décision qui ne fut appliquée qu’en 1821.


Les derniers évêques de La Rochelle et Saintes

1901-1906Emile Le Camus
1906-1923Jean Auguste Eyssautier
1923-1937Eugène Curien
1938-1955Louis Liagre
1955-1963Xavier Morilleau
1963-1979Félix-Marie Verdet
1979-1883François Favreau
1985-1996Jacques David
1996-2006Georges Pontier
2006-2016Bernard Housset
2016Georges Colomb