La Pastorale familiale
Le service diocésain de la Pastorale familiale est une équipe de chrétiens, accompagnée d’un prêtre.

Il est chargé par l’évêque :
D’accompagner toutes les familles du début à la fin de la vie, dans les moments heureux comme dans les moments difficiles.
De promouvoir et éclairer, à la lumière de l’Évangile et de l’enseignement de l’Eglise, tout ce qui peut répondre aux questions des familles.
De susciter l’intérêt pour la vie des familles de toutes les composantes de l’Eglise diocésaine (paroisses, services, aumôneries…).
D’assurer la coordination et la concertation entre tous les mouvements et associations au service de la famille et informer sur ce qu’ils proposent.

La Pastorale pour les personnes séparées ou divorcées:
Groupe de parole animé par un prêtre et une équipe

Pour les personnes séparées, divorcées, remariées, plusieurs rencontres sont proposées dans l’année dans différents lieux du diocèse. Il s’agit d’un temps, de parole, de partage et d’écoute pour s’enrichir et faire ensemble l’expérience de la miséricorde de Dieu. Une marche, avec des temps de réflexion et d’échanges est proposée le samedi 28 septembre 2019 autour de Sablonceaux avec un accueil des enfants de 5 à 15 ans et des temps d’animations et d’échanges spécifiques pour eux.

La Pastorale pour les personnes concernées directement ou indirectement par l’homosexualité: animée par un prêtre et une équipe

Ecoute et accompagnement spirituel des personnes qui le souhaitent. Proposition de conférences.
Trois temps d’échanges suivi d’un repas partagé en 2019/2020 (14/10, 21/01 et 12/05). 

– Synode sur la famille : Des consultations de familles ont eu lieu dans tout le diocèse en 2014/2015, comme dans le monde entier, entre les deux sessions du Synode sur la famille. 

Le Pape François a ensuite publié, en avril 2016, l’exhortation « La Joie de l’Amour » qui est une vraie feuille de route pour la Pastorale familiale, très concrète et très proche des familles dans toutes les situations. Nous sommes invités à développer une pastorale de l’accompagnement, en accueillant toutes les personnes sans jugement et en les invitant à trouver leur propre chemin. Nous ne devons toutefois pas renoncer à proposer l’idéal, le projet de Dieu dans toute sa grandeur.