La Pastorale de la Santé, service de l’Eglise catholique, a le souci de faire en sorte que les personnes touchées par la maladie, l’isolement, le grand âge ou le handicap, puissent être visitées à leur demande, là où elles vivent, et se sentent toujours membres à part entière de l’Eglise en lien avec leur communauté paroissiale.

La Pastorale de la Santé est constituée de:

  • L’Aumônerie du Service évangélique des malades (S.E.M.)

Les bénévoles visitent les résidents vivant en maison de retraite, EHAD, ou les personnes vivant à domicile.
Le SEM est toujours en lien direct avec la paroisse de proximité. Le curé en est le responsable, la pastorale de la santé apporte son soutien (pour la formation et le recrutement de nouveaux auxiliaires bénévoles).

  • La Pastorale des Personnes Handicapées (P.P.H.)

Les bénévoles visitent les personnes vivant en institution, à domicile, ou en accueil de jour. Les bénévoles des équipes PPH s’appuient sur les outils mis à leur disposition par la Pédagogie Catéchétique Spécialisée.

  • Les aumôneries d’hôpitaux et de cliniques.

Les aumôniers et les bénévoles de leurs équipes visitent les malades.

Les responsables de la Pastorale de la Santé, délégué diocésain, responsable SEM, PPH, les Aumôniers, ont le souci d’accompagner les bénévoles dans leur mission. La Pastorale de la santé organise des journées de formation, de recollection et reste en lien avec chaque équipe pour un accompagnement de proximité.

La Pastorale de la Santé est un service en lien avec le national, la province.

Dans le diocèse de La Rochelle et saintes, la Pastorale de la Santé est proche des Hospitalités de Lourdes, de l’association Foi et Lumière.

Les visites se font à la demande du patient, du résident, ou de leur famille. Il arrive qu’une rencontre à la salle à manger, dans le couloir ou dans l’ascenseur, permette souvent un moment d’échange convivial, même si la rencontre n’est pas prévue.

Les acteurs de la Pastorale de la Santé sont très attentifs à la demande de chaque personne visitée :

  • Pas de prosélytisme
  • Visite d’amitié si la personne visitée n’émet pas le désir ‘d’aller plus loin ‘
  • La personne visitée peut demander à prier, à être accompagnée aux célébrations organisées à l’hôpital, en EHPAD ou en paroisse.
  • La personne visitée peut demander à recevoir des sacrements, l’eucharistie et la visite d’un prêtre.

« Amen, je vous le dis, chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait ».