Les actus du Tourisme


Contacter le service du tourisme


La Pastorale du Tourisme, en Charente Maritime revêt une importance considérable : première destination touristique de France métropolitaine (Paris n’étant pas comptabilisée), notre département, avec 34 millions de nuitées enregistrées, détient ainsi 3 % du marché national en volume de nuitées.

Le département est aussi premier en terme d’équipements pour la remise en forme par l’eau avec six centres de thalassothérapie et trois stations thermales.

Il détient aussi le plus grand nombre de sites labellisés « tourisme et handicap » (324) et affiche le plus haut chiffre d’affaires générées par l’e-commerce. La Charente-Maritime est le deuxième département pour le nombre de vélo routes.

En chiffres, Le tourisme, c’est 600 000 lits, plus de 1,6 milliard d’euros de retombées économiques et 23 000 emplois en saison.

Aucun secteur pastoral n’échappe à cet enjeu humain et évangélique.

La mission de la PRTL est de « donner une âme au temps libre », de permettre à tous ceux qui passent par la Charente-Maritime d’entendre la Bonne Nouvelle du Christ dans leur propre langue, de répondre aux attentes spirituelles et aux quêtes de sens des uns et des autres. Pour cela, chaque secteur pastoral a besoin pour avancer avec audace évangélique de s’appuyer sur ce service diocésain et gagner ainsi en prophétisme ! !

La présence des curistes mérite une attention particulière. Ceux-ci restent trois semaines sur place, reviennent trois à quatre fois au même centre. Les relations qui se créent entre patients sont parfois durables : ils organisent ensemble des sorties, des repas, cherchent à découvrir le département. D’un niveau culturel plus élevé que la moyenne, ils s’intéressent souvent à l’architecture et à l’histoire ; un certain nombre fréquente les églises paroissiales le dimanche, quelque fois aussi en semaine.

Près de 1,5 million de passages de touristes sont enregistrés – chiffre à vérifier – dans les églises de Charente-Maritime. Les festivals se multiplient à travers l’ensemble du département ; festivals de musique, festivals du film ou de séries télé, salon nautique… les édifices et monuments cultuels interrogent, passionnent et dévoilent chez les touristes une véritable quête de sens. La beauté de la création donne « un avant-goût du banquet eschatologique ».

Répondre aux attentes de ressourcement familial ou individuel, à ces multiples « quêtes de sens » des « gens de passage » en Charente-Maritime sont autant d’enjeux pour chacune de nos paroisses.

En chiffres, Observatoire du Tourisme 17.

  Nuitées     34 000 000  
  Lits Itinéraires cyclables Itinéraires pédestres   639 000 4 900 kms 4 400 kms  et 1 600 kms praticables à cheval.
  Retombées économiques     1, 800 milliard  d’euros 3 500 entreprises
  Emplois     23 000
  Visiteurs – passent par le département-   Résidences secondaires Visiteurs     4 millions à La Rochelle 10 à 12 millions sur le département 84 120 hors meublés de tourisme 43% en famille ;28% entre 35 et 49 ans ;32% d’Ile de France. Moyenne de séjour : 10 nuits
  Curistes   15 000 curistes par an à Rochefort, 4 150 à Saujon, 11 000 à Jonzac. Soit, 594 550 journées de cure. 3 centres de cure sur la Charente Maritime 6 centres de Thalassothérapie (394 250 soins)
  Sites labellisés « Tourisme et Handicap »     324  

De ces constats, il ressort que le tourisme est un enjeu fort pour notre diocese.

Ce qui permet de dégager CINQ AXES DE TRAVAIL pour l’avenir :

  1. DEVELOPPER L’ACCUEIL DANS LES EGLISES : DES EGLISES OUVERTES / ACCUEILLANTES/ PRIANTES……Lieu de la première annonce.
  2. DEVELOPPER UN EVENEMENTIEL QUI REPONDE A LA QUETE DE SENS DES DIFFERENTS VISITEURS, CURISTES OU TOURISTES : spectacles, concerts, haltes spirituelles, rencontres….
  3. PROPOSER DES ITINERAIRES DECOUVERTES PEDESTRES, VTT, CARS… : itinéraires locaux, arts romans, itinéraires jacquaires, journées du PATRIMOINE….
  4. ENCOURAGER UN TRAVAIL AVEC LES PARTENAIRES, professionnels du tourisme, associations, communautés RELIGIEUSES…. Etre là où il y a de forts enjeux humains. Rester à l’écoute des attentes spirituelles, humaines et sociales des professionnels.
  5. UNE COMMUNICATION redéployé.