La prochaine célébration à la Chapelle Notre Dame des Champs En Aunis et Saintonge, sera celle de l’Assomption, le jeudi 15 août 2019 à 10h30. Nous vous attendons nombreux !

Mois de Marie et fête de la visitationPour clore le mois marial et à l’occasion de la fête de la visitation, une marche était organisée par l’équipe du Rosaire vers la Chapelle Notre Dame des Champs vendredi 31 mai 2019.Le départ était fixé à 9h30 à l’église de Saint Sauveur pour aller à travers champs, en ce printemps où la nature renaît, rendre visite à Notre-Dame des Champs ! La messe a ensuite été célébrée à 10 heures par le Père Antoine. Un temps fraternel sous un grand soleil, en toute simplicité au plus près de la nature.

La jolie histoire de la Chapelle Notre Dame des Champs En Aunis et Saintonge, l’hiver 1788-1789 fut caractérisé par sa longueur et sa durée. Les vignobles de la commune de Saint-Sauveur dépérissaient en raison des gelées, des vers. Des centaines d’hectares étaient plus ou moins infectés. En 1832, la population accuse le maire de négligence malgré ses observations et ses recours auprès du Préfet.
En 1834, survint, non plus sur les cultures, mais les habitants eux-mêmes, une maladie : le choléra mobu. La commune la plus touchée dans la région fut Saint-Sauveur. On fit alors vœux d’élever une chapelle dans un lieu de la commune.

On oublia la chapelle promise, quoique dans les vignes les vers reprennent leur néfaste travail.En 1848, le maire demande des secours à la préfecture. On ne pensait plus qu’à laisser les vignes à l’abandon. La terre, même si on arrachait les ceps, était impropre à cultiver le blé.
Et voilà que l’on se rappela du vœu. Le 8 juillet 1850, le conseil municipal donna son accord pour construction d’une chapelle sur le territoire de la commune, grâce à une souscription publique. Celle-ci s’étant avérée insuffisante pour la construction de l’édifice, la préfecture prit à sa charge le reste des frais. Le vœu fut ainsi réalisé.
« Il a été convenu qu’à l’occasion de la destruction des vers qui ravageaient les vignes, il y a quelques années, on ferait une chapelle votive pour remercier Dieu de la cassation de ce fléau » (1849).
La chapelle fut terminée en 1854. Monseigneur Villecours, évêque de La Rochelle, vint la bénir.
A l’intérieur de cette chapelle se trouve une statue de Notre-Dame d’Afrique.

La prochaine célébration à la Chapelle sera celle de l’Assomption, le jeudi 15 août 2019 à 10h30. Nous vous attendons nombreux !