Éric NDIKUBWAYO, ordonné diacre par Monseigneur Georges Colomb, le 15 septembre 2019 en la cathédrale Saint Pierre de Saintes.

Éric est né le 03 juin 1990 à Rusizi  au Rwanda, il est l’aîné d’une famille de huit enfants (cinq garçons et trois filles). Il effectue son cursus secondaire au Petit Séminaire Saint Aloys de Cyangugu, au Rwanda.

Après 8 mois de travail dans une boulangerie de Kigali (capitale du Rwanda), il continue ses études supérieures à Yaoundé au Cameroun. Sa formation religieuse a été confiée à l’Ordre du carmel. Au fait, j’ai passé toutes mes études académiques à l’UCAC (Université Catholique d’Afrique centrale, Institut de Yaoundé). Ainsi, pendant 6 ans Éric est formé par les carmes, il réside au  Scolasticat Notre Dame de Yaoundé.
Au terme de ses 6 années d’études il obtient deux licences d’Etat  et deux baccalauréats canoniques (une en Philosophie et une en Théologie). 

Jusque là, son cheminement vocationnel est confié aux carmes, mais je n’étais pas carme ; je faisais plutôt parti d’un projet de fondation d’une fraternité (Fraternité Missionnaire de l’Immaculée).  Une fois la mission confiée aux carmes terminée, en octobre 2016, la fraternité a été invitée dans le diocèse de la Rochelle où  il rejoint ses quatre confrères et la paroisse de Rochefort qui l’accueille pour deux années de stages.

 Cependant, les statuts de la Fraternité tels que formulés ne répondaient pas aux critères définis par le Saint Siège.  Par conséquent, le projet de la fraternité s’est arrêté et chacun  de nous devrait trouver une nouvelle orientation à sa vocation. Après 8 mois de discernement, il demande de continuer sa formation pour devenir prêtre, membre du presbyterium du diocèse de la Rochelle.  Donc sur les 4 frères venus dans le diocèse, nous sommes restés (Sam et Moi) et les 2 autres sont partis s’engager dans d’autres diocèses.   

Au cours de ces 2 années à la paroisse de Rochefort, j’ai reçu, de l’Evêque, toutes les étapes qui précèdent l’ordination diaconale à savoir l’admission parmi les candidats au sacerdoce, le lectorat et l’acolytat. Je continue mon cheminement vocationnel jusqu’au sacerdoce et entre-temps, je me prépare pour l’ordination diaconale prévue le 15 septembre à 15h30 en la cathédrale Saint Pierre de Saintes.

J’ai été très bien accueilli en Charente-Maritime par l’équipe des prêtres et séminaristes, et par l’accueil et les encouragements des paroissiens. Dès les premiers mois, je me suis rendu compte du travail pastoral a réaliser, des projets à poursuivre et d’autres à mettre en place. L’avenir de l’église en Charente-Maritime est une question qui préoccupe tous les chrétiens charentais ; ainsi mon appartenance au presbyterium de ce diocèse sera l’expression parlante de ma ferme volonté à participer activement à la construction de cet avenir.