Saint Jean d'Angély, Église Catholique de Charente-Maritime

Accueil

Bienvenue dans le Doyenné de Saint Jean Angely !

Au Nord Est de notre département se trouve le Doyenné de Saint Jean d’Angély. C’est la Basse Saintonge, presque le Poitou avec ses paysages variés : vallons, bois, céréales et vignes ; c’est là son attrait touristique où l’on découvre la richesse de son patrimoine roman.

Les Anglais ne s’y trompent pas quand ils viennent assez nombreux habiter les communes. Si le gros des usines de bois déroulés a disparu, de petites structures et entreprises artisanales sont dynamiques et génèrent des emplois. Mais leur nombre est insuffisant. Les élus du pays des vals de Saintonge sont préoccupés pour rejoindre et créer des liens avec les nouveaux arrivants.

St Jean d’Angély a vocation à devenir la 4é commune de Chte Mme dotée d’une station thermale. On est sur la même nappe thermale que Rochefort et Jonzac. L’objectif est une base annuelle de 5.OOO curistes dans un délai de cinq ans.

Dans ce doyenné aux cantons si divers les difficultés ne manquent pas mais des chrétiens sont actifs dans la vie sociale et heureux de faire Eglise. L’arrivée d’une animatrice pastorale  chargée de coordonner la catéchèse des enfants est riche d’espérance pour les 7 paroisses du doyenné, de même que la nouvelle organisation de l’Aumônerie des collèges sous la responsabilité du jeune Père Sesuraj Alphonse.

Localiser ma paroisse

Retrouvez
les doyennés

Et leurs paroisses

Description

Je soutiens mon église

Évangile du jour

Je bénirai le Seigneur en tout temps,
sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le Seigneur :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !

Magnifiez avec moi le Seigneur,
exaltons tous ensemble son nom.
Je cherche le Seigneur, il me répond :
de toutes mes frayeurs, il me délivre.

Qui regarde vers lui resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le Seigneur entend :
il le sauve de toutes ses angoisses.

L’ange du Seigneur campe alentour
pour libérer ceux qui le craignent.
Goûtez et voyez : le Seigneur est bon !
Heureux qui trouve en lui son refuge !

Saints du Seigneur, adorez-le :
rien ne manque à ceux qui le craignent.
Des riches ont tout perdu, ils ont faim ;
qui cherche le Seigneur ne manquera d’aucun bien.