2 Place Saint-Pierre, 17100 Saintes

Reconstruite après la guerre de Cent-Ans, la cathédrale Saint-Pierre comptait parmi les grands monument gothique flamboyant dans l’Ouest. En 1568, alors qu’elle n’était pas entièrement achevée, ses voûtes furent détruites par les troupes protestantes.

La cathédrale de Saintes est le siège du diocèse de Saintonge jusqu’en 1802, date à laquelle ce dernier est rattaché à celui d’Aunis, établi à La Rochelle. Déchue de son titre de cathédrale, celui-ci lui est rendu par un bref pontifical du pape Pie IX le 22 janvier 1852, lequel institue le diocèse de La Rochelle et Saintes.

La cathédrale Saint-Pierre est classée monument historique depuis 1862

Le cloître canonial du 13è siècle qui lui est attenant est classé monument historique à son tour le 9 juin 19372. C’est le plus grand édifice religieux de Saintes. D’origine romane (12ème siècle), elle est presque entièrement reconstruite en style gothique flamboyant (15ème siècle) même si la flèche majestueuse qui devait la couronner ne verra jamais le jour.